Forum des germanistes. Index du Forum Forum des germanistes.
Ceci est un forum destiné aux étudiants et aux professeurs de la Section d'Allemand de l'université de Toulouse le Mirail ainsi qu'aux germanophiles.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Agressions en série à l'UTM

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des germanistes. Index du Forum -> Section d'Allemand et campus / Germanistisches Institut und Campus -> Le campus de l'UTM / Der Universitätscampus
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Malte
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 298
Localisation: Toulouse
Sexe: Masculin
Statut: Professeur

MessagePosté le: Ven 6 Juin - 18:09 (2008)    Sujet du message: Agressions en série à l'UTM Répondre en citant

http://www.toulousecampus.fr/news/etudes/agressions-en-serie-a-l-utm/70180

Agressions en série à l'UTM
Depuis janvier, près d'une centaine de vols à l'arrachée ont été recensés devant la fac du Mirail. Une série d'agressions qui met en évidence un problème de sécurité aux abords du campus. 
 
 
Jennifer, 24 ans, est en M1 Psycho à l'université Toulouse le Mirail. Le 13 mai dernier, elle a été victime d'une agression.

A la sortie des cours, Jennifer et sa copine marchent vers le métro. A 5 mètres de l'entrée, les deux personnes qui les suivaient les bousculent violemment pour lui arracher la sacoche de son ordinateur. La sangle casse et reste dans les mains de Jennifer tandis que les deux agresseurs s'enfuient avec l'ordi portable. "C'est toujours le même procédé", explique Jennifer, "ils s'attaquent à des faibles, des filles ou des personnes seules et l'un des deux bouscule, et l'autre est là pour l'aider."
Refusant de voir son outil de travail s'envoler, Jennifer les a suivis en courant jusqu'au quartier de la Reynerie, où elle les a perdus. Finalement résignée, elle est allée porter plainte aussitôt. Jennifer n'est pas la seule dans ce cas : à la mi-mai, 90 plaintes avaient déjà été déposées pour des agressions et vols similaires devant la fac du Mirail. 
"Je n'aurais jamais pensé que ça puisse m'arriver"
Une chaîne de mails avait tourné parmi certaines boites-mail d'étudiants de la fac, dont celle de Jennifer. "J'avais pourtant été prévenue", reconnaît-elle, "mais tant qu'on ne connaît personne à qui c'est arrivé, on ne se sent pas concerné... Je n'aurais jamais pensé que ça puisse m'arriver."

Jennifer mise maintenant sur la prévention. "J'ai envoyé des mails à mes amis, mes profs, pour les sensibiliser... Il faut éviter de montrer son téléphone, garder son ordinateur dans un sac à dos..."

C'est avec le recul qu'elle se rend compte de son imprudence : "Je les ai coursés, sans réfléchir, pour récupérer mon ordi et mon boulot de mémoire qui était dessus."

Pour son ordinateur, Jennifer fait le bilan : "C'est 1000€ qui s'envolent, mais heureusement, j'avais aussi sauvegardé mon mémoire ailleurs. Si j'avais aussi perdu mon boulot, j'aurais craqué", confie-t-elle.
Elle avait une assurance pour la maintenance de son PC, mais pas pour le vol. Elle a néanmoins  encore un espoir d'être indemnisée par le Service d'aide aux victimes de Toulouse (Savim) en tant qu'étudiante boursière.

Mais au-delà des conséquences matérielles, Jennifer a aussi vécu les conséquences psychologiques de l'agression. "Je n'aurais pas pensé qu'un vol pouvait avoir autant d'impact", confie l'étudiante. Même si aujourd'hui, une quinzaine de jours après le vol, elle a dépassé l'agression et "fait son deuil", elle compare toujours cette attaque à un viol : "c'est comme si on se faisait voler une partie de soi. Maintenant, ça me fait bizarre de repasser à cet endroit là, et c'est très dommage de ne plus se sentir à l'aise sur son lieu d'études et de travail." 
Mais elle s'est remise et n'a pas sombré dans la parano pour autant : "Maintenant ça va, mais je pense que pour des personnes plus fragiles, ça peut être assez traumatisant". 

 
Un problème de sécurité récurrent
"Il y a un gros problème de sécurité à la fac", constate Jennifer. Et pour cause : Jennifer a depuis revu ses agresseurs devant la fac. 
Un problème que confirment les commerçants du quartier qui sont souvent témoins de ces agressions. "Personne ne bouge..." C'est souvent le même constat dans les boulangeries ou les papeteries-copies de chaque côté de l'allée qui relie la fac au métro. 
"Ils viennent en bande, certainement des cités voisines, et même s'ils ne sont que deux à agir, il y en a toujours d'autres dans le coin", assure une commerçante de cette rue. "Si on prévient la police, c'est trop tard : les vols ne durent que quelques secondes." 
De plus, d'après le poste de garde de l'université, les bandes qui rôdent autour de la fac connaissent généralement les policiers, même ceux en civil et n'agissent donc que quand ils sont sûrs que la voie est libre. "C'est la porte ouverte à la surenchère",estime Jennifer, "il faudrait plus de moyens pour sécuriser les abords de la fac". 
Or, la présence de policiers autour du campus n'est pas toujours bien vue. Alors que la direction de la fac avait demandé une présence policière accrue, certains syndicats et associations avaient accusé les forces de l'ordre de faire la "chasse aux sans-papiers". 

_________________
Jetzt wusste ich: die Dinge sind ganz und gar das, was sie scheinen - und hinter ihnen... ist nichts. (Jean-Paul Sartre)

Il y a deux façons de ne pas raconter sa vie: l'une est de se taire et l'autre c'est d'écrire.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Juin - 18:09 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sarah


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 66
Localisation: loin....
Sexe: Féminin
Statut: Etudiante
Etudes: L.L.C.E. Allemand
Année: CAPES

MessagePosté le: Ven 6 Juin - 18:43 (2008)    Sujet du message: Agressions en série à l'UTM Répondre en citant

pfffff, justement j'en ai entendu parler par une fille qui passait les tests avec moi , ça fait peur , vraiment on est tranquille nulle part ! 

Il faut vraiment venir avec 5 euros en poche et c'est tout , il faudrait vraiment plus de sécurité à la fac . Déjà quand je vois des gamins de 12 , 13 ans rôder dans la fac je me demande vraiment ce qu'ils font là !
_________________
Sarah
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:56 (2017)    Sujet du message: Agressions en série à l'UTM

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des germanistes. Index du Forum -> Section d'Allemand et campus / Germanistisches Institut und Campus -> Le campus de l'UTM / Der Universitätscampus Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
SwiftBlue Theme created by BitByBit
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com